Le trip à 3 infernal

Ce soir nous sommes à Nogales en Arizona, nous allons bientôt entrer au Mexique et cela fait deux mois et demi que nous avons quitté Montréal… Déjà… Le temps passe à une vitesse affolante et souvent, ça nous prend un effort de mémoire considérable pour essayer de nous rappeler nos activités de la veille!! On perd un peu la notion du temps et des jours en çe moment. D’autant plus qu’en Arizona, chacun ayant un peu son horaire (la réserve indienne Navajo n’a pas la même heure que le reste de l’Arizona), nous perdons carrément la notion de l’heure! Bref c’est le décrochage complet!

Pourtant il s’en est passé des choses ces deux derniers mois. D’abord nous avons quitté Montréal à la suite d’un enchaînement d’événements assez inattendus, ensuite nous avons traversé le Nord des USA par la région des Grands Lacs où nous avons eu assez froid et pas mal de pluie. Ensuite nous avons franchi le South Dakota où nous avons essuyé les pires orages jamais vécus, traversé les Badlands et les magnifiques Black Hills en plein milieu du festival de motards: Sturgis!

DSC_1963

Avant-goût du festival de Sturgis, Deadwood – USA SD

Ça nous a permis de nous rendre pleinement compte que des centaines de motos c’est très bruyant et que pour être un bon motard il faut répondre à certains critères particuliers (on en a recensé 10) dont en voici 4:

→ avoir une Harley Davidson bruyante, brillante et avec des flammes peintes dessus;
→ avoir une barbe et/ou une moustache de tueur;
→ marcher croche ou en boitant;
→ avoir des tatoos… (Peu importe où et quoi, l’essentiel c’est qu’ils soient visibles et virils).

DSC_2102

Les motards de au Mont Rushmore – USA SD

Tannés du bruit et du monde, on est entrés dans le Wyoming où nous avons visité Big Horn Mountains et le parc Yellowstone, plein à craqué de touristes de partout! On a ensuite regagné le Montana pour Glacier National Park avant d’entrer en Alberta pour visiter les Rocheuses canadiennes, puis la Colombie-Britannique pour sa région viticole et enfin, Vancouver. Jusque là, nous voyagions un peu comme si nous étions en vacances, profitant de chaque opportunité pour faire du tourisme. Le rythme était assez intense et nous nous sommes rapidement épuisés à tenter de le tenir. Des tensions ont également commencé à apparaître entre nous et le deuxième mois a été le mois de l’ADAPTATION! Prendre des nouveaux points de repères, s’organiser à deux dans une façon de vivre qui n’est pas vraiment traditionnelle, accepter le voyage comme un mode de vie et non simplement comme des vacances, accepter le manque d’intimité, l’inconfort (ou le confort très relatif) de la vie dans une auto… Bref tout un paquet de choses à intégrer qui ont révélé les caractères et accentué les différences culturelles.

On a donc passé le plus clair de notre second mois de voyage, c’est à dire Washington et le magnifique Mont Rainier, l’Oregon et le Mont Hood, Portland, la Côte Ouest, la Californie et le Mont Shasta, Sonoma, Napa Valley, San Francisco et bien d’autres endroits, à nous embrouiller comme du poisson pourri! Je pense qu’on a exploité tous les sujets possibles et imaginables pouvant être source de discorde, en les accompagnant de toutes sortes de tons de voix!

DSC_4400

Randonnée mouvementée au Mont Hood – USA OR

Aujourd’hui (en fait depuis une dizaine de jours) ça va mieux. Chacun a trouvé ses repères, un mode de vie s’est créé et maintenant on peut dire que nous VIVONS sur la route. On mange mieux; trouver un endroit pour dormir est devenu une chose facile et presque normale; on se prend des journées à rien faire; on télécharge des films et des séries qu’on se regarde le soir en oubliant complètement les étoiles au-dessus de nos têtes; on a même nos habitudes quotidiennes: on se réveille, on s’habille, on met Jolly en mode « jour », on mange si on a fin, on se brosse les dents et on part. Le soir, on se pose, on grignote ce qu’on trouve en attendant que le souper soit cuit, on mange, on fait la vaisselle, on range nos affaires, on met Jolly en mode « nuit », on va aux toilettes (ou derrière un buisson), on se brosse les dents et on se glisse dans la chaleur de nos sacs de couchage! Et ensuite, ça recommence! Et oui, on a une ROUTINE!!

Quant à nous, tout va très bien! On ne se chicane plus vraiment (pour le moment!), on est en bonne santé, Jolly est toujours aussi parfait et on continue notre trip à 3 avec plaisir!

DSC_5193

Je suis passée au bord de l’empalement, Parc national Sequoia – USA CA

Concernant la suite du voyage, et bien nous sommes en route vers le Mexique que nous devrions traverser demain matin. De nouveau, nous aurons à faire face à de nouveaux changements, à nous refaire une routine, à nous réadapter! Mais des bonnes choses sont à venir, car le voyage vient à peine de commencer et puis, bientôt, nous serons à quatre grâce à maman Gicquel qui se joindra à nous pour profiter du Mexique et, il faut le dire, d’un certain Jolly Bumper!!

Yeehaaaawww!!! Andale, andale! Arriba, arriba!