C’est ÇA le Mexique!!!

Notre séjour au Mexique s’achève. Nous sommes à Tenosique et demain nous traversons la frontière pour le Guatemala. Bien que nous soyons contents de découvrir un nouveau pays, nous ressentons une certaine nostalgie à l’idée de quitter le Mexique car le pays est vaste, culturellement riche et un mois est bien trop peu pour pouvoir s’imprégner de tout ce qu’il a à offrir. En fait, un mois est juste suffisant pour tomber amoureux du pays et de ses habitants et provoquer une déchirure lorsqu’on les quitte.

Car le Mexique c’est répondre « Bueno… bueno? » au téléphone, c’est porter la moustache, des chapeaux de cowboy virils et des bottes bien cirées! C’est aussi porter des jeans avec bien souvent une chemise bien repassée ou un maillot de foot et non pas des gougounes avec des shorts comme on aurait pu l’imaginer avec une telle température… pas de lunettes de soleil non plus! Bref, tout l’opposé du touriste!

Le Mexique c’est plein de choses à vendre dans les rues et les marchés sans aucun prix affiché! C’est des églises peinturées de couleurs vives, tout comme les ponts et viaducs qui sont en blanc et jaune pétant, des Beetles (Volksvagen) à profusion, des plages, des couleurs vives sur tous les habits des indigènes, sur toutes les villes coloniales et dans tous les magasins de souvenirs.

DSC_6855

Marché Maya, Guadalajara – Mexique

Le Mexique c’est la Corona, la Dos Equis, la Sol, la Tecate, la Victoria, la Pacifico, la Indio, la Negra Modelo ou encore la Modelo Especial – avec de la lime por favor Señor! – aussi appelée la Cheve ou Una Chela, matin, midi, soir – peu importe! – et pourquoi pas une michelada, bière avec du chilé, du chilé sur les doritos au fromage, du chilé sur les suçons des enfants, du chilé sur le melon d’eau, du chilé sur tous les plats!!!

DSC_7468

En famille au bar, Oaxaca – Mexique

Le Mexique c’est les Aztecas, les Zapotecas, les Mixtecas, les Mayas et bien d’autres! Ce sont des ruines dans la jungle, sur les montagnes, des pyramides du soleil ou de la lune ou encore une église construite au sommet d’une pyramide, devant deux volcans somptueux. Ce sont des croyants, des prières avant de rentrer sur un terrain de foot, avant de prendre la voiture, avant de passer devant l’autel…

Le Mexique c’est aussi la musique, les mariachis, les maracas, les xylophones, dans la rue, dans les restaurants, dans les kiosques des grandes places, musique traditionnelle ou encore celle racontant des histoires de narco-trafficants, du reggae ou du Rock & Roll.

DSC_7734

Cathédrale de San Cristobal, San Cristobal de Las Casas – Mexique

Sur la route, le Mexique c’est les « casetas de cobro » (postes à péages) a des prix exorbitants, les stations de gas/diesel au monopole de Pemex, les « Topes » (bosses ou dos d’âne), les « Troupes » (creux pour ralentir) ou encore mieux les « ToTrouPes », une combinaison des deux et un peu n’importe quoi dans la rue… Ce sont les chiens errants qu’on manque de tuer à chaque village, les génocides de jolis papillons bouffés par le parebrise et le radiateur, les routes complètement défoncées et quand même ouvertes, les routes à 4 voies alors qu’il n’y en a que deux séparées par deux grosses lignes jaunes au centre. Le tout parsemé de polices corrompues qui t’arrêtent à cause de 4 choses simultanées qui ne font aucun sens et qu’il faut payer 1000$ ou, au choix, une petite contribution salariale. C’est les contrôles militaires fréquents ou encore de la police fédérale avec inspection complète du véhicule, des gens sur les toits des camions, des pickups, 4 sur un bicycle ou moto, bébé dans les bras devant ou derrière…

De plus, le Mexique c’est la Salsa verde ou rojas, le chilé, la sauce Mole, les tamales, les gorditas, les chips frites avec 6 sauces dont 2 piquantes, 2 salées et 2 sucrées accompagnés de lime et de sel, le tout dans le même pot, les quesadillas, les burritos, les tacos, les enchiladas… Les insectes comme les chapulines, les escamoles, les chilocuiles… Le cactus à déguster, la papaye, la sandilla, l’ananas, les bananes, les mandarines, les mangues…

DSC_6383

Plage au bord du Pacifique, Puerto Vallarta  – Mexique

Finalement, le Mexique c’est aussi des Zocalo avec des Cathédrales un peu partout, des toilettes payantes, des machettes, du maïs à profusion, des marchands de n’importe quoi, n’importe où, un peuple hyper généreux et souriant, du bruit en permanence, la Tequila, le Mezcal ou le Pulque, la Semana Santa, le jour des Morts ou Dia de los muertos qui se fête en famille à même les cimetières, un mélange entre tradition et modernité, la broderie, une architecture et un héritage incroyable, la bouffe partout, les poubelles et le plastique également, un peuple chaleureux, et des enfants partout qui jouent et courent dans les rues…tout cela, réparti en 112 millions de mexicains.

En fait, le Mexique c’est … Ah pis on y reviendra!!!!