_DSC4091

Les Andes au gré des vents

Ils arrivent tous les jours à la même heure, par bourrasques. Timides d'abord puis de plus en plus forts, les vents de la cordillère des Andes soulèvent tout sur leur passage, apportant un courant froid sur la terre surchauffée du désert andain. Insidieuses, ces rafales s'infiltrent dans le moindre interstice, s'engouffrent dans la moindre cavité, osant même pénétrer les narines des ...
634162-une-route-fissuree-apres-le-tremblement-de-terre-qui-a-secoue-iquique-au-chili-le-2-avril-2014

La terre tremble

Le 1er avril à 20h46 la terre se met à trembler d’une magnitude de 8.2 sur l’échelle de Richter, suivie peu de temps après par un tsunami dans le Nord du Chili à Iquique et de nombreuses répliques, causant une dizaine de morts et des milliers de sans-abris. L’alerte au tsunami est lancée sur l’ensemble des côtes du Chili, mais …

DSC_4382-1024x680

L’Altiplano bolivien ou l’odyssée magique: c’est encore loin le Chili?

Nous étions seuls dans l’auberge à prendre notre petit déjeuner. Réveillés aux alentours de 8 heures, nous avions un train de retard par rapport aux autres occupants, réveillés à 5 heures afin d’avoir le temps de parcourir les 500 kilomètres nécessaires pour aller jusqu’à la Laguna Verde (située à une dizaine de kilomètres de la frontière) et rentrer sur Uyuni. …

Piedra del Arbol, Sur Lipez, South Bolivia.

L’Altiplano bolivien ou l’odyssée magique: elle est où la route?

Réveillée un peu avant les premiers rayons du soleil, j’ai attendu que ce dernier sorte des montagnes pour oser quitter la chaleur de mon sac de couchage et marcher un peu autour du lac. Peu après 7 heures, lorsque les premiers rayons ont commencé à réchauffer Jolly, j’ai enfilé pantalon, pull, veste, bonnet, chaussettes et chaussures et je suis partie …

Flamencos in Sur Lipez, Bolivia.

L’Altiplano bolivien ou l’odyssée magique: on quitte Uyuni!

Samedi matin, 9 heures! Les coeurs palpitent! Nous sommes dehors, sur le qui-vive depuis 10 minutes et pas de signe de Gregorio. Je dois partir avec Florent faire les courses pour nos quatre jours d’aventure. Hugo reste avec Pascal attendre Gregorio pour assurer nos réserves de diésel… J’ai toujours le même pressentiment: Gregorio ne viendra pas! Sur le chemin vers …

DSC_3722-1024x680

L’Altiplano bolivien ou l’odyssée magique : le Salar d’Uyuni

Nous sommes quatre. Quatre amis en provenance de Montréal et rencontrés par hasard, dans un camping modique de Cuzco. Eux, Florent et Pascal, voyagent depuis le mois d’octobre à bord d’un van GMC qui, tout comme Jolly, les a emmené de Montréal jusqu’en Amérique du Sud pour découvrir de nouvelles terres, de nouvelles cultures, de nouvelles vies… Suivant le même …